Faits empiriques

La science exige et repose sur des faits empiriques.

Les faits ou preuves empiriques sont souvent fournies par l’expérimentation qui est très certainement l’une des approches méthodologiques majeures en sciences.  Cependant, l’expérimentation n’est pas seulement pertinente pour produire le savoir scientifique, mais peut aussi jouer un rôle important dans la communication de ce savoir. Bien entendu, il y a d’autres moyens de produire des données empiriques en sciences : l’observation peut s’avérer cruciale de même que la collecte systématique de faits et leur analyse ultérieure.

Les histoires où cet aspect joue un rôle sont :

 En regardant de plus près aux résultats de ses expériences chimiques, John Dalton remarque qu’il a trouvé des réponses et de nouvelles questions.
Dalton et les atomes

 Le médecin néerlandais Christiaan Eijkman tente désespérément de guérir ses patients d’une étrange maladie. Le béribéri était connu depuis longtemps dans les colonies hollandaises, mais les savants demeuraient incapables d’identifier la cause de la maladie.  Comment on parvint à comprendre les causes et les effets du béribéri est une histoire pleine de détours et de rebondissements.
Eijkman et le béribéri

 Comment prouver que le RIEN peut EXISTER?  Cette histoire vous présente von Guericke, le maire de la ville allemande de Magdebourg et son combat, perdu d’avance, pour prouver l’existence du vide.
Von Guericke et le vide

 Irène Joliot-Curie et son mari Frédéric manquèrent par deux fois d’annoncer une découverte qui, une fois annoncée par leurs concurrents, assurèrent à ces derniers un Prix Nobel. En 1935, un Prix Nobel vient enfin récompenser la rigueur de leurs capacités d’observation et leur permet de montrer comment l’homme est capable de produire de nouveaux éléments radioactifs.
Irène Joliot-Curie et la radioactivité artificielle

 L’établissement de l’équivalent mécanique de la chaleur fut décisif pour fonder la première loi de la thermodynamique, qui énonce la conservation de l’énergie. Deux histoires qui mettent l’accent sur des aspects différents du travail scientifique décrivent les expériences par lesquelles Joule put déterminer le rapport entre la chaleur et le travail mécanique.
Joule et l’énergie

 « Il y avait beaucoup à faire, mais ils eurent une idée pour montrer comment le corps humain brûle la nourriture ». Le cheminement captivant par lequel la chimie permit découvrir l’un des principes de la physiologie.
Lavoisier et la respiration

 En usant systématiquement de balance de très haute précision, Lavoisier put appuyer sa thèse fondamentale, à savoir que la masse totale de matière demeure inchangée avant et après une réaction chimique.
Lavoisier et la conservation de la masse

 En 1777, le professeur Georg Christoph Lichtenberg découvre des figures singulières qui se forment autour des électrodes des appareils électriques ou près des points d’impact de la foudre.  Un groupe de jeunes gens s’interroge sur les marques étranges inscrites sur la peau de l’un des leurs, et sont bien heureux de pouvoir entendre le célèbre professeur lui-même démontrer expérimentalement comment se forment ces motifs électriques.
Lichtenberg et l’électrophore

 Suivez Marie Curie, depuis ses études prometteuses alors qu’elle est née et élevée dans des conditions difficiles, jusqu’à devenir la femme de sciences la plus renommée du XXème siècle. En particulier, attardez-vous sur l’œuvre de sa vie, la découverte d’éléments radioactifs jusque là inconnus.
Découverte de deux éléments radioactifs: Marie Skłodowska-Curie

♦ Par quel modèle décrire l’atome ?  Les résultats expérimentaux de Rutherford se trouvent en contradiction avec les théories développées par son promoteur de thèse, le professeur J.J.Thompson. Assis à la table du repas de Noël 1911, la contemplation d’un pudding donne des idées à Rutherford.
Le noyau atomique d’Ernest

 Maria Sibylla Merian commença à observer les cocons des chenilles en les dessinant dès l’âge de 13 ans.  Dix-neuf ans plus tard, elle publia son premier ouvrage dans lequel elle expose les principes de la métamorphose, l’illustrant de nombreux dessins.  Quelques pistes sur la façon dont naquit la vocation de Sybilla pour l’illustration naturaliste et l’observation des chenilles et papillons.
Sybille et les cocons

 Quelle est la nature de la chaleur – s’agit-il d’un fluide ou d’un mouvement infinitésimal de la matière? Parmi d’autres savants, le Ministre Bavarois de la Guerre, Benjamin Thompson, plus tard connu sous le nom de Comte Rumford, répondit à cette question en étudiant le processus de forage des canons.
Rumford et le Calorique