Influences

La science comporte des aspects subjectifs.

La science et la recherche scientifique sont couramment considérées comme objectives, et pourtant, elles comportent aussi des aspects subjectifs : les scientifiques décident ce qui est considéré comme acquis, quelles sont les données pertinentes et celles qui constituent un artefact.  Subjectif ne doit pas être confondu avec arbitraire.

Les histoires où cet aspect joue un rôle sont :

 Le médecin néerlandais Christiaan Eijkman tente désespérément de guérir ses patients d’une étrange maladie. Le béribéri était connu depuis longtemps dans les colonies hollandaises, mais les savants demeuraient incapables d’identifier la cause de la maladie.  Comment on parvint à comprendre les causes et les effets du béribéri est une histoire pleine de détours et de rebondissements.
Eijkman et le béribéri

 En 1777, le professeur Georg Christoph Lichtenberg découvre des figures singulières qui se forment autour des électrodes des appareils électriques ou près des points d’impact de la foudre.  Un groupe de jeunes gens s’interroge sur les marques étranges inscrites sur la peau de l’un des leurs, et sont bien heureux de pouvoir entendre le célèbre professeur lui-même démontrer expérimentalement comment se forment ces motifs électriques.
Lichtenberg et l’électrophore

 Lorsqu’Emma Muspratt, la fille de l’un des amis de Liebig devint tellement malade qu’elle ne pouvait même plus s’alimenter, Justus von Liebig essaya de produire un extrait de viande qu’elle puisse boire. Le résultat fut le précurseur de nos cubes bouillon.
Liebig et la nutrition

 Suivez Marie Curie, depuis ses études prometteuses alors qu’elle est née et élevée dans des conditions difficiles, jusqu’à devenir la femme de sciences la plus renommée du XXème siècle. En particulier, attardez-vous sur l’œuvre de sa vie, la découverte d’éléments radioactifs jusque là inconnus.
Découverte de deux éléments radioactifs: Marie Skłodowska-Curie

 L’usage direct de l’énergie solaire est connu depuis plus longtemps qu’on ne le pense.  Cette histoire vous conte les développements précoces des premiers fours solaires ainsi que les raisons politiques et économiques qui expliquent que cette technologie propre ne fut pas diffusée alors.
Mouchot et le cuiseur solaire

 Le ministre bavarois de la guerre, Benjamin Thompson, doit trouver comment nourrir ses troupes à l’économie. Mais les pommes de terre, qui pourraient constituer la solution, ont mauvaise réputation.
Rumford et la nutrition

 Quelle est la nature de la chaleur – s’agit-il d’un fluide ou d’un mouvement infinitésimal de la matière? Parmi d’autres savants, le Ministre Bavarois de la Guerre, Benjamin Thompson, plus tard connu sous le nom de Comte Rumford, répondit à cette question en étudiant le processus de forage des canons.
Rumford et le Calorique